Chargé du suivi Evaluation

Nombre limite de dossiers : cinquante (50)

Profil/diplôme

– Ingénieur ou Maîtrise en développement rural, sociologie, économie ;

– Avoir au moins quatre (04) ans d’expérience ;

– Etre de nationalité burkinabè ;

– Jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité ;

– Etre apte à faire de nombreux déplacement sur le terrain ;

– avoir une maîtrise parfaite de l’outil informatique (tableur, traitement de texte et base de données) ;

– Etre âgé de 45 ans au plus, au 01 janvier 2014 ;

– Etre immédiatement disponible.

Description détaillée des tâches

 

  • Réaliser et/ou superviser toutes les activités se rapportant au suivi et à l’évaluation des activités réalisées par ou avec l’appui de la structure ;
  • Organiser la collecte, le traitement, le contrôle de qualité et l’analyse des données de suivi-évaluation sur le terrain ;
  • Préparer les programmes d’activités périodiques dans les délais requis ;
  • Organiser et préparer l’élaboration des rapports et bilans périodiques des activités dans les délais requis ;
  • Assurer le renforcement des capacités des partenaires terrain de la structure, en matière de suivi-évaluation ;
  • Gérer la base de données de suivi-évaluation ;
  • Promouvoir la collaboration avec les différents partenaires dans le domaine du suivi-évaluation des activités de la structure ;
  • Appuyer les partenaires terrain pour la conduite des auto-évaluations et également les évaluations participatives des activités sur le terrain ;
  • Mettre en œuvre et/ou suivre les enquêtes sur les effets et les impacts de la structure.

Tous les candidats devront soumettre un dossier physique au siège de EXTERHUM AFRICA comprenant obligatoirement :

1. Un curriculum vitae actualisé, daté et signé ;

2. Une demande manuscrite adressée à Madame l’Administrateur Général de EXTERHUM AFRICA ;

3. Une lettre de motivation ;

4. Des copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations de travail ;

5. Un casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois ;

6. Une copie certifiée conforme de la carte nationale d’identité burkinabé ;

7. Un certificat de nationalité burkinabé